Préserver les droits de base!

Aide-nous à faire reculer l\'emprise des services secrets!

La loi fédérale sur le renseignement (LRens) doit être révisée et les services de renseignement obtenir de nouveaux pouvoirs de surveillance. Nous nous opposons à la révision de la loi avec d'autres ONG suisses. Pour la coordination et la campagne, nous avons besoin de plus de 60'000 francs, dont 20'000 francs manquent encore.

Aide-nous à faire reculer l'emprise des services secrets!

17%
Déjà reçu 3,548 francs sur les 20,000 nécessaires 43 dons reçus Encore 41 jours

Facture QR en PDF

Digitale Gesellschaft
4000 Basel
CH4009000000159933511
BIC: POFICHBEXXX

Mai 2024

L’actualité du mois

L'actualité du mois

Chaque mois, une info sur l’actualité politique du monde numérique et sur les activités de l’association Société Numérique. En Mai: e-Evidence, financement participatif, festival sur la protection des données, traçage & profilage, Jugend hackt, évènements

«Pas de surveillance de masse dans les gares»

Lettre ouverte remise aux CFF avec 17’069 signatures

Lettre ouverte remise aux CFF avec 17'069 signatures

AlgorithmWatch CH und die Digitale Gesellschaft haben heute Dienstag, 28. März 2023, einen offenen Brief an die SBB übergeben. Im Namen von 17’069 Personen und fünfzehn zivilgesellschaftlichen Organisationen und politischen Parteien protestieren sie damit gegen die ursprünglichen Pläne der Bundesbahnen, ein Messsystem zur umfassenden Überwachung der Reisenden in über 50 Bahnhöfen einzusetzen.

L'opposition de la société civile porte ses fruits

Les CFF renoncent à la catégorisation biométrique à des fins commerciales dans les gares suisses

Les CFF renoncent à la catégorisation biométrique à des fins commerciales dans les gares suisses

Les CFF ont annoncé aujourd’hui qu’ils renonceront, dans le cadre du nouveau système de mesure de la fréquence des client·e·s prévu, à classer les personnes dans des catégories (protégées entre autres par le droit de la discrimination) sur la base de leurs données biométriques et à utiliser cette méthode à des fins commerciales. L’appel d’offres initial sera révisé à cet effet. Les CFF réagissent ainsi à la pression de la société civile.

Lettre ouverte aux Chemins de fer fédéraux suisses CFF

Pas de surveillance de masse dans les gares suisses !

Pas de surveillance de masse dans les gares suisses !

Les CFF souhaitent étendre largement la surveillance des voyageuses et voyageurs dans plus de 50 gares suisses à partir de septembre 2023, notamment par le biais d’analyses biométriques. Pour les organisations de la société civile AlgorithmWatch CH et la Société numérique et d’autres organisations, cette mesure risque de restreindre massivement les droits fondamentaux, ce qui est disproportionné par rapport à ses objectifs commerciaux. Elles ont donc lancé une lettre ouverte aux CFF.