Préserver les droits de base!

Aide-nous à faire reculer l\'emprise des services secrets!

La loi fédérale sur le renseignement (LRens) doit être révisée et les services de renseignement obtenir de nouveaux pouvoirs de surveillance. Nous nous opposons à la révision de la loi avec d'autres ONG suisses. Pour la coordination et la campagne, nous avons besoin de plus de 60'000 francs, dont 20'000 francs manquent encore.

Aide-nous à faire reculer l'emprise des services secrets!

50%
Déjà reçu 10,047 francs sur les 20,000 nécessaires 141 dons reçus Encore 8 jours

Facture QR en PDF

Digitale Gesellschaft
4000 Basel
CH4009000000159933511
BIC: POFICHBEXXX

Mai 2024

L’actualité du mois

Chaque mois, une info sur l’actualité politique du monde numérique et sur les activités de l’association Société Numérique.

En Mai:

  • L’amélioration de l’efficacité des poursuites pénales ne doit pas se faire au détriment de la protection des données et des droits fondamentaux
  • Financement participatif: Préserver les droits de base !
  • Appel à participation: Datenschutz-Festival (festival sur la protection des données) du 27 au 29.9.2024
  • Traçage & profilage : Kisha non plus n’obtient pas de crédit
  • Jugend hackt (la jeunesse hacke) du 14 au 16 juin 2024 : inscrivez-vous dès maintenant !
  • Netzpodcast
  • Les midis du Net

L’amélioration de l’efficacité des poursuites pénales ne doit pas se faire au détriment de la protection des données et des droits fondamentaux

Société Numérique a pris position (DE) sur un document de consultation de l’Office fédéral de la justice (OFJ) concernant l’accès transfrontalier aux preuves électroniques dans les procédures pénales (e-Evidence). Contrairement à l’OFJ, nous ne pensons pas qu’il soit urgent d’agir pour le moment car les systèmes suisses et européens sont de toute façon incompatibles. En conséquence, nous préférons l’option « Wait and See ». L’amélioration de l’efficacité de la poursuite pénale ne doit pas se faire au détriment de la protection des données et des droits fondamentaux. Une alternative raisonnable pour mieux relever les défis de la collecte de preuves électroniques serait d’accélérer la procédure d’entraide judiciaire, qui est lourde et prend du temps.

Financement participatif : Préserver les droits de base !

La loi fédérale sur le renseignement (LRens) doit être révisée et les services de renseignement obtenir de nouveaux pouvoirs de surveillance. Nous nous opposons à la révision de la loi avec d’autres ONG suisses. Pour la coordination et la campagne, nous avons besoin de plus de 60’000 francs, dont 20’000 francs manquent encore. Aide-nous à faire reculer l’emprise des services secrets !

Appel à participation : Datenschutz-Festival (festival sur la protection des données) du 27 au 29.9.2024

En synthèse avec le festival « HackThePromise », la troisième édition du Datenschutz-Festival (DE) (festival sur la protection des données) aura lieu fin septembre 2024 à Bâle. Le thème de ce festival commun est « fact/fake/fiction », le rapport entre les faits et les fictions, le vrai et le généré, le réel et l’apparent. Qu’est-ce qui est vrai, qu’est-ce qui est faux – et quel est le rapport avec les algorithmes et l’intelligence artificielle ? Peut-on encore faire confiance à la réalité numérique ? Ces développements réduisent-ils à néant notre tradition éducative, avons-nous besoin de nouvelles règles ou lois sociales ?

Jusqu’au 9 juin, nous recherchons au total 30 contributions autour de l’équilibre entre la protection des données et l’utilisation des données. Car nous sommes convaincus que ces deux contradictions apparentes ne doivent pas s’opposer. Au contraire : ils se conditionnent mutuellement. La confiance nécessaire dans l’utilisation des données peut et doit être créée par une gestion responsable des données personnelles. Avec le Datenschutz-Festival, nous voulons débattre largement de ces thèmes et créer un mouvement.

L’ appel à participation est lancé !

Traçage & profilage : Kisha non plus n’obtient pas de crédit

Dans la deuxième partie consacrée aux systèmes de notation (DE), Andreas Geppert met en lumière leurs vastes effets discriminatoires, en particulier aux États-Unis, d’où les tendances techniques et sociales se propagent généralement avec quelques années de retard en Europe. Le texte aborde les multiples effets pernicieux des notations automatisées de crédit, de risque et autres et met en garde contre les conséquences d’une mise en place irréfléchie de telles mesures.

Bien que la couleur de peau, par exemple, ne soit pas directement prise en compte dans le calcul des scores de crédit, les conditions de vie typiques des personnes noires conduisent à de moins bonnes évaluations que celles des personnes blanches ayant une capacité financière comparable. Cette discrimination indirecte par « attributs de substitution » se manifeste également dans de nombreux autres secteurs, des soins de santé à l’attribution des emplois, et reproduit ainsi souvent les inégalités existantes. L’utilisation de notation de risque dans le droit pénal et les services sociaux ne fait que renforcer ces inégalités. Les jeunes d’origine non blanche ont souvent des scores de risque plus élevés et sont plus susceptibles d’être criminalisés.

Les systèmes de notation sous-jacents sont souvent peu transparents et ne donnent aux personnes concernées que peu de visibilité ou de possibilité de se défendre. Les personnes ayant un statut social inférieur sont en fin de compte plus touchées par les décisions automatisées et ont moins d’influence sur l’utilisation de leurs données.

L’article détaillé apporte des éclaircissements importants sur un phénomène qui, à notre avis, est encore sous-exploité et qui a des conséquences sociales profondes. Il vaut la peine de le lire !

Jugend hackt (la jeunesse hacke) du 14 au 16 juin 2024 : inscrivez-vous dès maintenant !

C’est avec une grande impatience que nous ouvrons les inscriptions à la deuxième édition suisse de « Jugend hackt » (DE). En coopération avec « Open Knowledge Foundation Deutschland » et « mediale pfade », nous invitons les jeunes de 12 à 18 ans à la Bitwäscherei de Zurich du 14 au 16 juin pour renforcer leur créativité et leur curiosité et les aider à utiliser la technique de manière responsable.

Les participants seront accompagnés par des mentors expérimentés afin de créer des prototypes et des outils numériques à leur guise – ce qui, dans l’idéal, profitera également à toute la société. L’événement va bien au-delà du simple apprentissage des langages de programmation. Nous souhaitons plutôt encourager la relève dans le monde de la technologie à prendre des responsabilités et à développer des solutions à des problèmes sociaux réels.

La participation est gratuite. La nourriture et les boissons sont prévues. L’accent est mis sur le plaisir de l’activité. Inscrivez-vous dès maintenant !

Netzpodcast

Vous avez les mains pleines, mais une ou deux oreilles libres ? Le « Netzpodcast » (DE) fournit des informations sur l’actualité de la politique des réseaux en rapport avec la Suisse. Dans le dernier épisode, Jörg Mäder, Erik Schönenberger et Sven Kohlmeier abordent les thèmes suivants :

  • Lois sur la police
  • Enquête sur l’open source
  • Un hôtel obtient une interdiction d’accès virtuelle

Les midis du Net

Dans huit villes suisses, ces événements offre la possibilité d’échanger de manière informelle sur des thèmes actuels de la politique des réseaux. Nous nous réjouissons d’ores et déjà des prochains repas en communs :

S’abonner à la Newsletter

L’Update rend compte chaque mois des événements les plus importants. Inscrivez-vous maintenant et restez informé(e)s.


Les données fournies seront utilisées exclusivement pour l’envoi du bulletin d’information de l’association Société numérique. Cet abonnement peut être résilié à tout moment.