Préserver les droits de base!

Aide-nous à faire reculer l\'emprise des services secrets!

La loi fédérale sur le renseignement (LRens) doit être révisée et les services de renseignement obtenir de nouveaux pouvoirs de surveillance. Nous nous opposons à la révision de la loi avec d'autres ONG suisses. Pour la coordination et la campagne, nous avons besoin de plus de 60'000 francs, dont 20'000 francs manquent encore.

Aide-nous à faire reculer l'emprise des services secrets!

50%
Déjà reçu 10,047 francs sur les 20,000 nécessaires 141 dons reçus Encore 8 jours

Facture QR en PDF

Digitale Gesellschaft
4000 Basel
CH4009000000159933511
BIC: POFICHBEXXX

En Europe aussi, la surveillance biométrique de masse est depuis longtemps devenue une réalité

Pourquoi nous avons besoin d’une interdiction effective de la surveillance biométrique de masse

Pourquoi nous avons besoin d’une interdiction effective de la surveillance biométrique de masse

On entend souvent: «La reconnaissance faciale appliquée à toute la population? Cela n’existe qu’en Chine.» Pourtant, ces dernières années, des technologies de surveillance en état d’être commercialisées ont été développées en un temps record. Elles sont capables d’analyser et de stocker des informations uniques, personnelles et souvent immuables sur notre corps et nos comportements, pendant que nous vaquons à nos activités quotidiennes. Ce phénomène s’appelle la surveillance biométrique de masse – et est documenté dans cet article.