Préserver les droits de base!

Aide-nous à faire reculer l\'emprise des services secrets!

La loi fédérale sur le renseignement (LRens) doit être révisée et les services de renseignement obtenir de nouveaux pouvoirs de surveillance. Nous nous opposons à la révision de la loi avec d'autres ONG suisses. Pour la coordination et la campagne, nous avons besoin de plus de 60'000 francs, dont 20'000 francs manquent encore.

Aide-nous à faire reculer l'emprise des services secrets!

17%
Déjà reçu 3,548 francs sur les 20,000 nécessaires 43 dons reçus Encore 41 jours

Facture QR en PDF

Digitale Gesellschaft
4000 Basel
CH4009000000159933511
BIC: POFICHBEXXX

Octobre 2023

L’actualité du mois

Chaque mois, une info sur l’actualité politique du monde numérique et sur les activités de l’association Société Numérique.

En octobre:

  • Kick-Off Meeting à Lausanne
  • Festival de la protection des données le 3 novembre 2023
  • Soirée politique du Net
  • Sondage auprès des candidats
  • Soirée politique du Net
  • Netzpodcast
  • Midi du Net

Kick-Off Meeting à Lausanne

Le 8 septembre dernier (c’est déjà loin !), les membres romands de la Société Numérique et des personnes intéressées se sont retrouvées au SDMB à Lausanne pour une réunion Kick-off dédiée au développement de la présence de notre association en Suisse romande. L’occasion de mieux faire connaissance, de partager ce qui existe, ce dont nous avons besoin et envie. Nous sommes repartis avec pleins d’idées et très motivé.e.s. N’hésitez pas rejoindre le groupe en nous écrivant ou en venant à un Lunch du réseau près de chez vous.

Festival de la protection des données le 3 novembre 2023

Depuis le début de l’année, nous nous sommes penchés de manière intensive sur comment garantir une protection des données conséquente et efficace. Résultat: un concept de protection des données qui se concentre sur les conséquences de leur utilisation et qui engage concrètement la responsabilité des personnes qui les traitent. L’objectif principal est de créer la confiance dans l’utilisation des données, qui ne peut être durable que si cette condition de confiance est établie. Le concept crée en outre un cadre juridique pour le recours à l'”intelligence artificielle” et pour une ‘”utilisation secondaire des données”.

Nous présenterons ce concept lors du deuxième Festival de la protection des données, ce 3 novembre 2023 de 15 à 18 heures (suivi d’un apéritif) au kHaus à Bâle. Nous nous réjouissons d’une discussion passionnante!

Nous aurons également le plaisir d’accueillir:

  • Daniel Graf pour le projet d’initiative “Update Schweiz”,
  • Des représentants de la table ronde de la société civile sur la réglementation de l’IA avec leur prise de position commune,
  • Andrin Eichin de l’OFCOM sur le thème des espaces de données et avec un aperçu du code de conduite nouvellement élaboré par l’OFCOM.

Entrée libre, mais réservation nécessaire, car les places sont limitées. Le programme et l’inscription sont en ligne.

Sondage auprès des candidats: une grande majorité veut une interdiction de la reconnaissance faciale

“Faut-il interdire la reconnaissance faciale automatisée dans l’espace public?”, telle est l’une des questions posées par smartvote aux candidats aux élections fédérales.

Le résultat est extrêmement réjouissant: tous partis confondus, environ 80% des candidats soutiennent une telle interdiction. Ce résultat sans équivoque reflète l’inquiétude face à la menace que représente la surveillance biométrique de masse pour les droits de l’homme.

Une interdiction nationale, c’est précisément ce que nous demandons avec Amnesty International et AlgorithmWatch CH. Les systèmes de reconnaissance biométrique peuvent mettre en danger la protection des données et restreindre les droits fondamentaux tels que la liberté d’expression et de réunion. Le succès de la campagne contre la reconnaissance faciale a déjà permis de lancer des interdictions ou des discussions en ce sens dans huit villes et cantons. Au niveau international, il existe également une résistance à la surveillance biométrique de masse, avec des revendications de 120 organisations pour une fin de l’utilisation de la reconnaissance faciale dans les lieux publics et dans le contexte de la migration ou de l’asile.

Nous restons mobilisés!

Soirée politique du Net “L’intelligence artificielle : hype ou réel espoir ?”

Jeudi 19 octobre 2023, les machines “intelligentes” se tenaient au centre du Netzpolitischer Abend. Le débat à ce sujet est particulièrement intense depuis l’arrivée de ChatGPT. Les experts en sécurité mettent en garde contre une potentielle apocalypse. Les activistes de la protection des données ne croient qu’à une hype, tandis que les investisseurs se réjouissent. La discussion a abordé les fondements et le potentiel de l'”intelligence artificielle” (IA), puis a mis en lumière ses limites et les défis sociétaux qu’elle pose. Dr Maria Grazia Giuffreda, Associate Director au Swiss National Supercomputing Centre, a présenté les derniers développements et les défis sociétaux liés à l’IA. La soirée a été modérée par Roberta Fischli et Daniel Donatsch de Société Numérique.

L’événement peut être visionnée en différé.

Netzpodcast

Pas assez de temps pour lire, mais une oreille disponible pour l’actualité de la politique du Net en rapport avec la Suisse? Alors écoute le dernier épisode du Netzpodcast (en allemand) avec Jörg Mäder, Florian Wüstholz et Tom Schwendener.

Midi du Net

Notre lunch mensuel a toujours lieu la première semaine du mois. Désormais organisé dans six villes différentes, il permet d’échanger de manière informelle sur l’actualité de la politique du Net. Pour la première fois, un midi du Net a eu lieu à Neuchâtel. Nous nous retrouvons regulièrement au Glob, Espa. de l’Europe 1, 2000 Neuchâtel.

S’abonner à la Newsletter

L’Update rend compte chaque mois des événements les plus importants. Inscrivez-vous maintenant et restez informé(e)s.


Les données fournies seront utilisées exclusivement pour l’envoi du bulletin d’information de l’association Société numérique. Cet abonnement peut être résilié à tout moment.