Préserver les droits de base!

Aide-nous à faire reculer l\'emprise des services secrets!

La loi fédérale sur le renseignement (LRens) doit être révisée et les services de renseignement obtenir de nouveaux pouvoirs de surveillance. Nous nous opposons à la révision de la loi avec d'autres ONG suisses. Pour la coordination et la campagne, nous avons besoin de plus de 60'000 francs, dont 20'000 francs manquent encore.

Aide-nous à faire reculer l'emprise des services secrets!

50%
Déjà reçu 10,047 francs sur les 20,000 nécessaires 141 dons reçus Encore 8 jours

Facture QR en PDF

Digitale Gesellschaft
4000 Basel
CH4009000000159933511
BIC: POFICHBEXXX

Mai 2022

L’actualité du mois

Chaque mois, une info sur l’actualité politique du monde numérique et sur les activités de l’association Société Numérique.

En Mai:

  • Prise de position sur la loi fédérale sur l’infrastructure de données sur la mobilité
  • Intelligence artificielle (IA) et prise de décision automatisée (ADM): la Confédération s’engage
  • Concept de communication face à des «résistances importantes» à Justitia.Swiss
  • Vidéosurveillance et recherche de véhicules à St-Gall
  • Netzpodcast: logiciels libres, surveillance des messageries instantanées, monnaies numériques et paiements anonymes
  • Manifestations: Netzpolitischer Abend & Netzpolitik-Treff

Prise de position sur la loi fédérale sur l’infrastructure de données sur la mobilité

Nous ne comprenons pas pourquoi et comment les  «espaces de données» devraient contribuer à l’autodétermination numérique – et pourquoi une forte protection des données n’est pas plutôt exigée à la place de manière générale. Mais nous ne voulons pas nous laisser désarçonner par la novlangue numérique et avons rédigé une prise de position (en allemand) sur le projet de loi fédérale sur l’infrastructure des données de mobilité (MODI).

Il s’avère que le texte présente des lacunes fondamentales et que la protection des données et l’autodétermination numérique en soi ne sont pas suffisamment abordées. Le projet de loi ne prévoit par exemple aucune réglementation sur la manière dont les individus peuvent décider s’ils veulent (et comment) divulguer leurs données – ou non – lorsqu’ils veulent utiliser un certain moyen de transport.

Intelligence artificielle (IA) et prise de décision automatisée (ADM): la Confédération s’engage

Publié mi-avril et adressé au Conseil fédéral, le rapport «Intelligence artificielle et cadre réglementaire international»  va dans la bonne direction et passe en revue les principaux points: outre les développements internationaux dans le domaine de la réglementation de l’Automatic Decision Making (ADM) ou de l’IA, il donne un aperçu des efforts de réglementation en Suisse et présente les processus internes de l’administration fédérale.

Par rapport à la prise de position sur les systèmes de prise de décision automatisée de l’association Société Numérique, il manque toutefois en particulier l’exigence d’une plus grande régulation de l’économie privée. Par exemple, en ce qui concerne la transparence de l’utilisation de tels systèmes, alors même qu’il s’agit d’une condition essentielle pour pouvoir poser des jalons politiques à temps. Nous avons rédigé une évaluation du rapport (en allemand).

Concept de communication face à des «résistances importantes» à Justitia.Swiss

Les responsables de la très controversée plateforme Justitia.Swiss ne semblent pas manquer d’euphémismes pour désigner la «désinformation» professionnelle du grand public. Ni d’argent: au moins 3,3 millions de francs suisses sont prévus pour rémunérer les services de deux agences de publicité et de relations publiques. Elles sont chargées de redorer l’image du projet, image à ce jour (et à juste titre) bien ternie. Il s’agit bien sûr de l’argent des contribuables. C’est ce que révèle la journaliste d’investigation Vanessa Mistric en se basant sur deux documents explosifs obtenus grâce aux dispositions de la loi sur la transparence. Avec l’autorisation de la journaliste, nous publions le «concept de transformation» et le «concept de communication» de Justitia.Swiss.

Vidéosurveillance et recherche de véhicules à St-Gall

Le gouvernement de Saint-Gall a présenté un projet de loi visant à réglementer la vidéosurveillance dans l’espace public. Cela concerne également la recherche automatisée de véhicules et la surveillance du trafic routier. En collaboration avec AlgorithmWatch Suisse, nous avons pris position (en allemand).

Les principales critiques sont les suivantes. La loi n’est pas assez concrète et claire, des points importants ne sont pas mentionnés – notamment une exclusion claire de la reconnaissance faciale automatisée. 

Netzpodcast: logiciels libres, surveillance des messageries instantanées, monnaies numériques et paiements anonymes

Dans le huitième épisode du Netzpodcast, Jörg Mäder, Rahel Estermann et Erik Schönenberger abordent les thèmes du recours aux logiciels libres dans l’administration, de la surveillance des messageries instantanées dans l’Union Européenne et des monnaies numériques et du paiement anonyme. L’épisode est disponible sur toutes les plateformes usuelles et sur netzpodcast.ch.

Le Netzpodcast est le nouveau podcast (en allemand) de l’association Société numérique. Toutes les trois semaines, il vous informe et met en perspective les actualités politiques ayant un lien avec la digitalisation de la société en Suisse. L’éventail des thèmes couvre la protection des données et la surveillance, le libre accès à l’information, la participation politique, la sécurité informatique des données et la démocratie numérique. 

Manifestations – Netzpolitischer Abend & Netzpolitik-Treff

Mardi 31 mai, nous nous retrouverons pour notre nouvelle soirée mensuelle, le «Netzpolitischer Abend» à l’espace Karl der Grosse à Zurich. Cette fois-ci, le thème sera «Zurich, une SmartCity en devenir». Notre invité, Maximilian Stern est co-directeur du programme Digi+ au Smart City Lab de la ville de Zurich.

Le bar ouvre dès 19h00. A19h30, le programme débutera avec une introduction, qui sera suivie d’une discussion avec l’invité et d’un temps d’échange avec le public (accompagné d’une bière ou d’un maté). L’introduction et la discussion seront également retransmises en direct. Nous nous réjouissons de retrouver les habitués et habituées et de rencontrer de nouvelles personnes intéressées, pour partager de passionnants échanges.

Par ailleurs, nous vous invitons chaque jeudi soir à partir de 18 heures  dans notre Hackerspace de Zurich, la Bitwäscherei, pour une rencontre informelle entre membres de la Société Numérique. Ce temps peut être consacré à la collaboration au sein des groupes de travail, à des discussions passionnées comme au partage de boissons et de pizzas. Bien entendu, cette rencontre est également ouverte aux personnes qui souhaitent faire plus ample connaissance avec l’association Société Numérique, ses membres et nos thèmes.

S’abonner à la Newsletter

L’Update rend compte chaque mois des événements les plus importants. Inscrivez-vous maintenant et restez informé(e)s.


Les données fournies seront utilisées exclusivement pour l’envoi du bulletin d’information de l’association Société numérique. Cet abonnement peut être résilié à tout moment.